Fiction / Lectures performées #2

Lundi 16 mars 2009, à 19h, Entrée libre

Intervenant(s): Avec Mai-Thu Perret et Anne Kawala + film court d'Angela Detanico & Raphaël Lain

Pour cette nouvelle soirée, sous le signe des femmes, Mai-Thu Perret ajoute un nouveau chapitre à l'histoire de la communauté de femmes de « New Ponderosa » qu'elle développe depuis plusieurs années tandis qu'Anne Kawala présentera un texte inédit composé comme une partition.
Une vidéo de Détanico & Lain, inspirée du texte « les vagues » de Virginia Woolf sera projetée en introduction de la soirée.

 

BIOGRAPHIES

Mai-Thu PERRET
Née en 1976 à Genève, vit entre Genève et New York

Artiste, elle a étudié la littérature à Cambridge puis a suivi le Whitney Independant Study program à New York. Elle travaille depuis plusieurs années sur le vaste projet de documenter l'histoire fictive d'une communauté de femmes basée au Nouveau Mexique. Entre ethnographie et fiction elle matérialise les artefacts de cette société utopique en empruntant à la culture populaire, au design, à l'artisanat et à la littérature. Mai-Thu Perret a exposé entre autre au Palais de Tokyo, au Swiss Institut de New York, Au Casino Luxembourg, à la Biennale de Lyon.

Elle exposera du 14/03 au 18/04/2009 à la Galerie Praz-Delavallade (Paris).

Anne KAWALA
Née en 1980, vit et travaille à Paris

"On pourrait dire qu'Anne Kawala est née en 1980, à Herlincourt, Pas-de-Calais, mais ça ne dit rien. On pourrait dire qu'elle est née dans sa maison d'enfance (ça elle le raconte un peu, entre 114 autres poèmes, dans un premier recueil, les F.aire L.a F.euille (éd. Du Clou dans le Fer, 2008)), qu'elle n'est pas vaccinée, qu'elle a vu des champs pendant 10 ans. Ca expliquerait plus de choses : ce n'est pas une parisienne mais vous ne la verrez pas sans talons. Il faut savoir qu'elle court avec parce qu'elle est souvent en retard. Mais elle ne fait pas ça pendant ces lectures (elle n'est pas en retard, elle ne court pas) : ses bras s'agitent dans une sorte de chorégraphie bizarre, elle lit debout derrière un pupitre une possible traduction de ses poèmes, soit une partition composée autour de textes et de poésies visuelles. Si ses lectures se passent la plus part du temps dans des lieux d'art contemporain (BétonSalon, Point Ephémère...), c'est parce qu'elle a fait les Beaux-Arts de Lyon, qu'elle a gardé des liens avec l'art (contemporain). Elle en parle dans ses livres, parce que certains de ses amis y exercent, et qu'elle aime écrire pour eux des textes à mi-chemin entre poésie et critique. C'est aussi pour ça qu'elle dirige une revue en ligne, KazaK, avec Sarah Tritz, Emilie Perotto et Benjamin Hochart. Mais ça ne dit pas tout non plus : les gestes chorégraphiés appellent des collaborations avec des chorégraphes, les partitions des metteurs en scène, etc. Tout ça, et d'autres choses comme ses rencontres avec X, Y ou Z qui lui racontent des anecdotes historiques, des faits scientifiques ou mathématiques (si vous pensez Oulipo, dites 2 années de médecine), des détails techniques, comme des rencontres avec des auteurs qui lui parlent d'auteurs qui lui parlent d'autres auteurs, ce qui lui parle de gens, lui font faire des livres (à paraître : Seul rien'existe, éd. Le Clou dans le Fer, 2009). Et puis elle essaie de comprendre. Or comprendre c'est un tout, ce n'est pas dichotomique, c'est un panier : il y a des œufs dedans et aussi dehors."

Angela DETANICO & Raphaël LAIN
Nés au Brésil en 1974 et 1973. Ils vivent à paris

Le duo d'artistes collabore depuis 1996. Leur réflexion porte sur les modes de représentation. Après des études en linguistique, sémiologie pour l'un et graphisme pour l'autre, ils développent une pratique au croisement de l'art, du langage et du graphisme.
Ils ont récemment participé à la biennale de Venise, celle de Sao Paulo ou la triennale de Yokohama. En France ils ont exposé notamment à La Fondation d'Entreprise Ricard, au Jeu de Paume et au Musée Zadkine.

Ils sont représentés à Paris par la Galerie Martine Aboucaya

Projection de "the waves", avec le soutien du Plateau-frac Ile-de-France.


Content HTML

Télécharger l‘invitation au format PDF

Galerie photo de la conférence - Diaporama

Anne Kawala

Informations pratiques

    • Du mardi au samedi.
    • Fermeture : dimanche, lundi et jours fériés.
  • Entrée gratuite, de 11h à 19h

    Visites commentées :

    • Mercredi à 12h30
    • Samedi 12h30 et 16h00
  • 12 rue Boissy d'Anglas, 75008 PARIS. 1er étage.

    • 01 53 30 88 00
    • info@fondation-entreprise-ricard.com
  • Métro : Concorde ou Madeleine

  • Parking : Concorde ou Madeleine