Boris Charmatz, Béatrice Josse, «Collectionner un geste»

Vendredi 18 novembre 2011, à 19h, Entrée libre

Intervenant(s): Cycle de conférences proposé par Jérôme Mauche : écoutez la rencontre sur France Culture Plus !

Poésie Plate-forme est un cycle de rencontres consacré à la poésie contemporaine et proposé par l'écrivain Jérôme Mauche. Ce programme vise à révéler les pratiques poétiques de personnalités d'univers différents (architectes, philosophes, cinéastes, managers, musiciens...) en favorisant leur rencontre et leur dialogue.

Sont conviés dans le cadre de cette nouvelle rencontre Poésie Plate-forme Boris Charmatz, danseur et chorégraphe parmi les plus réputés de sa génération, et Béatrice Josse, directrice du 49 Nord 6 Est FRAC Lorraine.

A partir des enjeux qu'induisent la préservation, diffusion et monstration de ces nouvelles formes d'objets et de projets issus de la performance comme de la danse, Boris Charmatz et Béatrice Josse seront interrogés sur la manière subtile que pratiquent le trouble et l'hybridité, avec une même exigence, dans le champ respectif de leurs activités et à leurs intersections.

Boris Charmatz a signé d'importantes pièces chorégraphiques de Aatt enen tionon (1996) à enfant (2011), tout en développant de très nombreux projets collectifs. Nommé en 2009 à la direction du Centre chorégraphique national de Rennes et de Bretagne, il choisit dans une dimension contextuelle, de modifier l'appellation de cette structure - et par-là les pratiques - en l'intitulant « Musée de la danse ».
Béatrice Josse qui dirige depuis 1993 le FRAC Lorraine, devenu à son initiative «49 Nord 6 Est», a mis en place une collection privilégiant des pièces immatérielles, des performances et protocoles d'artistes, ainsi que des démarches provenant d'autres disciplines comme la danse et le cinéma.

Un espace commun de réflexion et de pratique se dessine, sans oublier que Boris Charmatz, artiste associé lors du dernier Festival d'Avignon, est aussi l'auteur d'un livre important Je suis une école (Les Prairies Ordinaires, 2009), et que Béatrice Josse participe ponctuellement avec Aurélie Gandit, performeuse, lors de conférence, à la réactivation de pièces artistiques.

« Collectionner un geste » interrogera ces auteurs au sens multiforme du terme qui placent au centre de leurs préoccupations et dans les institutions qu'ils dirigent, l'écriture, celle des corps, des mouvements et des objets, à la recherche d'autres manières d'archiver, diffuser, partager, et de faire vivre ces processus.

BIOGRAPHIES

Boris CHARMATZ
Danseur et chorégraphe, Boris Charmatz, né en 1973, a été formé à l'Ecole de Danse de l'Opéra de Paris puis au Conservatoire National Supérieur de Musique et de Danse de Lyon. Après avoir travaillé notamment avec Régine Chopinot et Odile Duboc, il fonde en 1992 l'association edna avec Dimitri Chamblas. Il crée avec ce dernier A bras-le-corps, Les Disparates, puis signe Aatt enen tionon (1996), herses (une lente introduction) (1997), Conforts fleuve sur des textes de John Giorno (1999), Théâtre-élévision, proposition proche de l'installation (2002), autant de pièces qui font date et assoient sa réputation en France comme à l'étranger.
Certaines de ses créations incluent sur un mode prospectif une dimension «patrimoniale » : ainsi régi en 2006 est conçu autour de la figure de Raimund Hoghe ; La danseuse malade, en 2008, est un duo avec Jeanne Balibar à partir des textes de Tatsumi Hijikata, créateur du butô ; ou bien 50 ans de danse en 2009 a été créé avec d'anciens danseurs de la Compagnie Merce Cunningham.
A partir de 1997, l'association edna permet à Boris Charmatz de développer de nombreux projets à dimension collective : films, installations, expositions, projets transdisciplinaires... De 2002 à 2004, dans le cadre du CND, il développe le projet Bocal, école nomade et éphémère, réflexion sur la pédagogie en action. Professeur invité à l'Universität der Künste à Berlin, il collabore à l'élaboration d'un nouveau cursus en danse.
Par ailleurs, Boris Charmatz poursuit son activité d'improvisations, notamment avec Médéric Collignon, Saul Williams, Archie Shepp, et d'interprète auprès d'Odile Duboc, Fanny de Chaillé, Pierre Alféri, Meg Stuart...
Il est l'auteur avec Isabelle Launay de Entretenir/à propos d'une danse contemporaine, CND/Les Presses du réel, 2003 ; et de Je suis une école,
Les Prairies Ordinaires, 2009.
Il dirige depuis 2009 le Centre chorégraphique national de Rennes et de Bretagne-Musée de la Danse et a été artiste associé du Festival d'Avignon 2011, où deux de ses pièces étaient présentées : enfant et une recréation de Levée des conflits.

Béatrice JOSSE
Béatrice Josse, après des études de Droit et d'Histoire de l'Art, dirige depuis 1993 le FRAC Lorraine à Metz. Cette structure, tout d'abord sans lieu d'exposition spécifique, lui a permis de développer des actions urbaines dans l'espace public, de vastes productions artistiques (ainsi de Tadashi Kawamata en 1998 ou Krijn de Koning en 2001), puis des expositions thématiques ayant le plus souvent trait à des sujets politiques et poétiques : L'esthétique des pôles, L'Uchronie ou bien Les prophéties apocalyptiques. Actuellement le FRAC Lorraine 49 Nord 6 Est présente une exposition Le moins du monde, conçue à partir d'œuvres qui expérimentent des propositions sensibles et auditives autour de l'idée de méditation. Chaque exposition propose en écho des programmes pluridisciplinaires. Le FRAC accueille, de plus, des critiques d'art internationaux en résidence.
Par ailleurs, Béatrice Josse est à l'origine de la spécificité de la collection du FRAC Lorraine, privilégiant des formes peu présentes jusqu'alors dans les collections publique et en incluant une forte proportion d'artistes femmes.

Des pièces consistent en l'achat de protocoles de performances (Dora Garcia, Esther Ferrer), de droits de diffusion de films (Marguerite Duras, Chantal Akerman) ou d'œuvres conceptuelles, constituant ainsi un territoire géographique et mental. La littérature participe à cette collection, en témoigne la commande faite en 2004 l'écrivain Thierry Hesse à l'occasion de l'inauguration du bâtiment : un Roman de Saint-Livier en 49 chapitres + 6. Fortement axé sur la performance, le travail de Béatrice Josse prend la forme aussi de conférences, d'articles, de contributions, mais aussi de manière plus engagée de formes hybrides. Ainsi, en 2011, à l'occasion du Festival Trouble aux Halles de Schaerbeek à Bruxelles, Béatrice Josse et Aurélie Gandit, performeuse, ont procédé à l'activation d'une œuvre protocolaire de Nina Beier et Marie Lund, que possède le FRAC.

 


(Ré)écoutez la conférence sur la web radio de France Culture, rubrique Plateformes.

Télécharger l‘invitation au format PDF

Galerie photo de la conférence - Diaporama

Boris Charmatz

Informations pratiques

    • Du mardi au samedi.
    • Fermeture : dimanche, lundi et jours fériés.
  • Entrée gratuite, de 11h à 19h

    Visites commentées :

    • Mercredi à 12h30
    • Samedi 12h30 et 16h00
  • 12 rue Boissy d'Anglas, 75008 PARIS. 1er étage.

    • 01 53 30 88 00
    • info@fondation-entreprise-ricard.com
  • Métro : Concorde ou Madeleine

  • Parking : Concorde ou Madeleine