Anne Creissels / Qingmei Yao

Lundi 22 septembre 2014, à 19h

Intervenant(s): 

Cycle de performances proposé par Christian Alandete : Ecoutez les performances sur France Culture plus



Pour la quatrième saison consécutive, le séminaire de performances Partitions (Performances) renouvelle son intérêt pour les formes hybrides de recherches aux croisements de l’art et de la conférence. Comment se construit un mythe ? Par quel process se transforme-t-il ? Comment nous éclaire-t-il sur le monde actuel ?
Cette première séance se propose d’aborder l’importance du mythe dans l’histoire sociale et politique et sa permanence dans l’histoire de l’art. Anne Creissels analyse sous forme de « performance théorique », la récurrence de l’association de la femme à l’oiseau, notamment illustrée par le mythe de Leda et le Cygne.
Dans Le San Zu Ding et son motif, Qingmei Yao s’intéresse aux racines possibles du communisme à travers l’hypothèse d’une préexistence dans la langue chinoise archaïque des signes combinés de la faucille et du marteau.

Anne Creissels / la découpe des culottes (une performance théorique)
Chercheuse en art et artiste, Anne Creissels propose des conférences théoriques sous des formes performatives dans lesquelles sont mises en scènes ses recherches autour de la représentation des mythes dans l’art et plus particulièrement dans ceux traitant du féminin. A travers notamment l’analyse des différentes occurrences de la combinaison de la femme et de l’oiseau dans les grands mythes fondateurs de l’histoire culturelle occidentale, en grande partie héritée des grecs, Anne Creissels s’attache à mettre à jour comment « travaille » le mythe dans l’art et dans notre inconscient collectif, en évaluant son potentiel subversif.

Agrégée d’arts plastiques et docteure de l’EHESS en Histoire et théorie des arts, Anne Creissels est Maître de conférence en arts plastiques à l’université de Lille-3. Ses recherches, à la fois théoriques et artistiques, portent notamment sur la survivance de mythes dans l’art contemporain. Dans le cadre de sa compagnie a + b objet danse, elle développe une production de formes scéniques et performatives présentées notamment au Studio Micadanse et à la Ménagerie de Verre à Paris et au théâtre Le Phénix à Valenciennes. Elle a publié un essai Prêter son corps au mythe : le féminin et l’art contemporain (éd. du Félin, 2009) et des articles dans différentes revues dont les Cahiers du MNAM.

Cette performance a bénéficié du soutien de la Ménagerie de verre dans le cadre des Studiolabs.

Qingmei Yao / San Zu Ding et son motif
De la découverte d’une inscription sur un pot rituel de l’âge néolithique aux symboles de la chine communiste, Qingmei Yao retrace, à travers l’analyse des idéogrammes chinois, les multiples variations des signes combinés de la faucille et du marteau et l’évolution de leurs significations à travers les âges. Combinant la rigueur de la recherche scientifique à un savant art de la dérive, elle élabore un jeu d’hypothèses empruntant ses références tant aux analyses archéologiques qu’à des interprétations théoriques, psychanalytiques, sémantiques et linguistiques, démontrant une possible tendance de la chine pour le communisme inscrite dès la Chine proto-historique et notamment dans les pratiques rituelles chamaniques.

Née en Chine, elle vit et travaille à Paris. Ses performances déplacent des formes et des gestes hérités de l’histoire et de l’idéologie chinoise. Diplômée de la Villa Arson en 2013 après des études de Marketing en Chine, elle a reçu le Prix spécial du jury 2013 au Salon de Montrouge. Elle exposera en 2015 à Paradise à Nantes et au Palais de Tokyo.


 

Galerie photo de la conférence - Diaporama

 

Informations pratiques

    • Du mardi au samedi.
    • Fermeture : dimanche, lundi et jours fériés. FERMETURE EXCEPTIONNELLE SAMEDI 15 DECEMBRE 2018
  • Entrée gratuite, de 11h à 19h

    Visites commentées :

    • Mercredi à 12h30
    • Samedi 12h30 et 16h00
  • 12 rue Boissy d'Anglas, 75008 PARIS. 1er étage.

    • 01 53 30 88 00
    • info@fondation-entreprise-ricard.com
  • Métro : Concorde ou Madeleine

  • Parking : Concorde ou Madeleine