Julien Creuzet / Ghita Skali

Lundi 19 février 2018, à 19h, Entrée gratuite

Intervenant(s): 

Cycle de performances proposé par Christian Alandete

Le programme Partitions (Performances) confié à Christian Alandete poursuit l’exploration des liens entre la conférence et la performance à travers une nouvelle série de propositions originales.

Conçue comme un séminaire ouvert de pratiques artistiques puisant dans des savoirs annexes à l’art ses références et/ou ses méthodologies, la programmation  cette saison abordera des sujets aussi divers que l’histoire du cinéma, la chimie, les gender studies, le design, la géopolitique, les arts et traditions populaires, etc.

Cette troisième séquence de Partitions (Performances) invite à repenser les modes narratifs d’une pensée hybride, pour ne pas dire créole, qui s’aventure à la croisée de multiples ramifications. Ghita Skali comme Julien Creuzet réinventent des formes narratives par le collage d’éléments et de sources diverses formant un récit polyphonique. Avec le quatrième épisode du Kit Kat project, Ghita Skali retrace la vie d’un quartier du Caire et Julien Creuzet propose d’ajouter une dernière voix « sous-terraine » à celles diffusées dans son exposition.


Ghita Skali / The KitKat Project- Episode 4 : Une exploration anthropologique, historique et mythique d’un quartier du Caire

Ghita Skali retrace l’histoire d’un quartier du Caire en mettant en scène des figures historiques, des personnages de fiction et ses habitants, décryptant au fil du temps l’évolution de ce lieu et ses multiples identités. Une danseuse, Kitty Foustaty, et son cabaret Kitty Kat, un livre d’Ibrahim Aslan, une marque de chocolat, Bonaparte… autant de fils tirés, pour évoquer le quartier Kit Kat. Entre archive et fiction, orientalisme et occidentalisme, recherches et associations libre d’idées, l’artiste tisse un rhizome narratif autour de ce quartier. 

Ghita Skali est née à Casablanca (Maroc). Elle a exposé en Italie (Fondazione Sandretto Re Rebaudengo à Turin), en Egypte (Wekalet Behna à Alexandrie et à la Biennale Cairo Off), au Maroc (Le Cube, Independant Art Room et Fondation CDG à Rabat, Fondation Abderahman Slaoui et Galerie Venise Cadre à Casablanca) et en France (Printemps de Septembre à Toulouse, Biennale de Lyon - Résonnances). Elle a reçu en 2017, la bourse de création pour jeunes artiste arabes de Al Mawred Al Thaqafy. Ses projets partent d’enquêtes minutieuses d’anecdotes apparues dans les médias, souvent oubliées ou effacées qui révèlent des relations au pouvoir fondées sur des mythologies manifestant autant de systèmes de croyance et d’autorité. Elle emprunte entre autres les codes du reportage télévisé, de la performance conférence et du micro-trottoir pour réaliser des projets hybrides. Il s’agit moins de dégager une vérité que de cartographier toutes les ramifications possibles d’une narration, les contradictions et les impasses des multiples rumeurs qui l’ont fabriquée.


Julien Creuzet / Polydipsie, j'ai pleuré la pluie...

Pour clore son exposition « Toute la distance de la mer, pour que les filaments à huile des mancenilliers nous arrêtent les battements de cœur. - La pluie a rendu cela possible (…) » à la Fondation d’entreprise Ricard, Julien Creuzet propose de répondre aux voix qui infiltrent son exposition par une voix supplémentaire, sous-terraine, portée par une lecture au sein de l’exposition. Le travail de Julien Creuzet est à la fois poétique et politique. Inspiré de la pensée archipélique d’Édouard Glissant, il se compose de collages visuels et sonores es qui invitent à une multitude de lectures possibles. Ces installations sont des dispositifs de circulation de la pensée et du regard qu’un titre en forme de poème vient souvent orienter sans jamais refermer.

Julien Creuzet est né au Blanc-Mesnil en 1986, il vit et travaille à Fontenay-sous-Bois. Il est Diplômé de l’école des beaux-arts de Caen, du post-diplôme des beaux-arts de Lyon, du Studio national des arts contemporains - Le Fresnoy à Tourcoing. Son travail a fait récemment l’objet d’une exposition personnelle au Frac Basse-Normandie à Caen (2015), au centre d’art contemporain de Juvisy sur Orge, à la galerie Dohyang Lee à Paris (2013 et 2016), à la fondation Sandretto Re Rebaudengo à Turin (2012). Il a participé à la Biennale de Lyon et au festival Hors-Pistes au Centre Pompidou (2017), aux ateliers internationaux de Frac des Pays de la Loire et à la Biennale d’art contemporain de Dakar (2016).


 

Vidéos

Performance de Julien Creuzet
Performance de Ghita Skali

Galerie photo de la conférence - Diaporama

Informations pratiques

    • Du mardi au samedi.
    • Fermeture : dimanche, lundi et jours fériés.
    • Fermeture pour montage du mardi 20 février au samedi 10 mars.
  • Entrée gratuite, de 11h à 19h

    Visites commentées :

    • Mercredi à 12h30
    • Samedi 12h30 et 16h00
  • 12 rue Boissy d'Anglas, 75008 PARIS. 1er étage.

    • 01 53 30 88 00
    • info@fondation-entreprise-ricard.com
  • Métro : Concorde ou Madeleine

  • Parking : Concorde ou Madeleine