Jean-Noël Picq et Caroline Champetier, "Incarner"

Vendredi 24 novembre 2017, à 19h, Entrée gratuite Ajouter à mon calendrier

Intervenant(s): 

Cycle de conférences proposé par Jérôme Mauche

Cette rencontre du cycle « Poésie Plate-forme » de la Fondation d'entreprise Ricard a pour point de départ le cinéma de Jean Eustache et plus précisément comment la parole comme la lumière construisent cet univers filmique si intense, qui amplifie et produit le réel – ainsi dans ces chefs-d’œuvre que sont La Maman et la Putain ou Mes petites amoureuses. Mais ce dialogue inédit entre Caroline Champetier et Jean-Noël Picq portera surtout sur ce nouveau cinéma de dispositifs comme de liberté qu'invente Jean Eustache dans ses derniers films, dans Une sale histoire (1977) ou Le Jardin des délices de Jérôme Bosch (1980), co-conçus et interprétés par Jean-Noël Picq qui fut l'interlocuteur et l'ami de toute une vie, ou dans Les photos d'Alix (1980), par le tournage duquel débute l'exceptionnelle carrière de Caroline Champetier, directrice de la photographie pour les plus grands cinéastes contemporains.

Caroline Champetier

Caroline Champetier est la plus réputée des directrices de la photographie. Après avoir collaboré au sortir de ses études à l'IDHEC avec le chef-opérateur William Lubtchansky, elle participe au tournage de Les Photos d'Alix de Jean Eustache.

Elle entame alors une prestigieuse carrière. Elle travaille ainsi notamment avec Chantal Akerman, Jean-Luc Godard, Jacques Doillon, François Margolin, Jacques Rivette, Benoît Jacquot, Philippe Garrel, Arnaud Desplechin, Xavier Beauvois, Laetitia Masson, Anne Fontaine, Jacques Lanzmann, Josée Dayan, Nobuhiro Suwa, Amos Gitaï, Yolande Zubermann, Barbet Schroeder, Leos Carax, Patricia Mazuy, Margarethe von Trotta. Elle est l'auteur de courts métrages, ainsi que d'un film consacré à Berthe Morisot.

Régulièrement, des rétrospectives sont consacrées à son travail, à la Cinémathèque française en 2014 ou récemment au FIAF à New-York. Le César de la Meilleure Photographie lui a été attribué en 2011 pour le film de Xavier Beauvois, Des hommes et des dieux.

Jean-Noël Picq

Jean-Noël Picq rencontre Jean Eustache dans sa jeunesse, il en devient un de ses plus proches amis et collabore avec lui tout au long de sa vie. Dans La Maman et la Putain, il interprète une scène d'anthologie. Il est à l'origine d'Une sale histoire, diptyque dans lequel l'anecdote à dimension voyeuriste rapportée par Jean-Noël Picq dans la seconde partie du film, est interprétée mot-à-mot par Michael Lonsdale. Il improvise dans Le Jardin des Délices de Jérôme Bosch un commentaire de ce tableau.

Par ailleurs, Jean-Noël Picq a tourné pour d'autres réalisateurs, notamment sous la direction de Danièle Dubroux dans Les Amants terribles et Borderline, ou de Pascal Aubier dans Le Fils de Gascogne.

Jean-Noël Picq est par ailleurs psychologue.


 

Galerie photo de la conférence - Diaporama

Informations pratiques

    • Du mardi au samedi.
    • Fermeture : lundi et jours fériés.
  • Entrée gratuite, de 11h à 19h

    Visites commentées :

    • Mercredi à 12h30
    • Samedi 12h30 et 16h00
  • 12 rue Boissy d'Anglas, 75008 PARIS. 1er étage.

    • 01 53 30 88 00
    • info@fondation-entreprise-ricard.com
  • Métro : Concorde ou Madeleine

  • Parking : Concorde ou Madeleine