Lydie Salvayre et Cynthia Fleury, «Saisir»

Jeudi 22 mars 2018, à 19h, Entrée gratuite

Intervenant(s): 

Cycle de conférences proposé par Jérôme Mauche

Jérôme Mauche reçoit Lydie Salvayre et Cynthia Fleury.

Cette séance « Poésie Plate-forme » propose une rencontre entre Cynthia Fleury, philosophe, et Lydie Salvayre, romancière. Leur démarche interroge avec lucidité et ampleur le monde contemporain et la complexité des psychés individuelles et collectives. Toutes deux nous font saisir le travail de l'individuation des existences comme de la représentation des vérités et suggèrent, par-là, des formes possibles d'action.


Cynthia Fleury

Philosophe et psychanalyste, chercheuse à l'Institut des Sciences de la communication, professeure à l'American University of Paris et professeure associée à l'École nationale supérieure des mines de Paris, Cynthia Fleury travaille sur les outils de la régulation démocratique. Elle est également chercheuse associée au Muséum national d'Histoire naturelle et dirige la chaire de philosophie à l'hôpital Sainte-Anne (GHT Paris-Psychiatrie et neurosciences). La pluralité des centres d'études et de réflexion de Cynthia Fleury, à la conjonction des sciences, lui permet d'élaborer une vision du monde parmi les plus stimulantes et contribue à l'acuité de ses analyses. Elle est notamment membre du Comité consultatif national d’éthique.

Depuis la publication de sa thèse, Métaphysique de l'imagination, éditions d'écarts, 2000, elle a fait paraître des essais consacrés à Mallarmé et la parole de l'imâm, éditions d'écarts, 2001 ; Pretium doloris : L'accident comme souci de soi, Pauvert, 2002 ; Dialoguer avec l'Orient : retour à la Renaissance, PUF ; 2003 ; ainsi que deux livres co-écrits l'un avec Yves Charles Zarka, Difficile tolérance, PUF, 2004 ; l'autre avec Jean-Luc Muracciole, Manifeste pour une nouvelle école, Éditions Little Big Man, 2005.

Elle a dirigé de nombreux ouvrages collectifs ainsi, Imagination, imaginaire, imaginal, P.U.F, 2006 ; et avec Anne-Caroline Prévot-Julliard, L'Exigence de la réconciliation. Biodiversité et société, Éditions du Muséum national d'Histoire naturelle/Fayard, 2012, et Le souci de la nature. Apprendre, inventer, gouverner, CNRS Éditions, 2017.

Elle poursuit un travail sur la dynamique de la vérité dans les sociétés démocratiques : Les Pathologies de la démocratie, Fayard, 2005 ; La Fin du courage : la reconquête d'une vertu démocratique, Fayard, 2010 ; Les irremplaçables, Gallimard, 2015.

 

Lydie Salvayre

L'œuvre littéraire de Lydie Salvayre frappe par son ambition, la justesse de sa langue, son ironie et sarcasme aussi. Un de ses leviers romanesques est sa manière d'associer des espaces mentaux et des temps réels contemporains ou historiques, au moyen de langues oralisées et hybrides qui mettent en valeur des destins individuels en butte à l'hostilité ou l'incompréhension collective. Après des études de lettres, puis de médecine, elle exerce la psychiatrie, puis la pédopsychiatrie ; et fait paraître ses premiers livres qui connaissent un succès grandissant.

Elle est l'auteure notamment de La Vie commune, Julliard, 1991 ; La Médaille, Seuil, 1993 ; La Puissance des mouches, Seuil, 1995 ; La Compagnie des spectres, Seuil, 1997 ; Quelques conseils aux élèves huissiers, Verticales, 1997 ; La Conférence de Cintegabelle, Seuil, 1999 ; Les Belles âmes, Seuil, 2000 ; Et que les vers mangent le bœuf mort, Verticales, 2002 ; Passage à l'ennemie, Seuil,  2003 ; La méthode Mila, Seuil, 2005 ; Portrait de l'écrivain en animal domestique, Seuil, 2007 ; Petit traité d'éducation lubrique, Cadex, 2008 ; BW, Seuil, 2009 ; Hymne, Seuil, 2011 ; Sept femmes. Emily Brontë, Marina Tsvetaeva, Virginia Woolf, Colette, Sylvia Plath, Ingeborg Bachmann, Djuna Barnes, Librairie Académique Perrin, 2013 ; Pas pleurer, Seuil, 2014 ; Tout homme est une nuit, Seuil, 2017. De nombreux prix littéraires lui ont été attribués notamment les Prix Novembre et Goncourt.

La plupart de ses livres ont été adaptés au théâtre, ainsi par Zabou Breitman, Monica Espina, Laurence Février, Jean-Yves Lazennec, Gérard Lorcy.

On lui doit aussi des lectures performées conçues avec les musiciens Serge Teyssot-Gay et Marc Sens lesquelles ont été publiées par les Éditions Verticales : Contre, 2002 ; et Dis pas ça, 2006.


 

Vidéo

Poésie Plate-forme / « Saisir » avec Lydie Salvayre et Cynthia Fleury

Galerie photo de la conférence - Diaporama

Jérôme Mauche, Lydie Salvayre, Cynthia Fleury
Jérôme Mauche, Lydie Salvayre, Cynthia Fleury
Jérôme Mauche, Lydie Salvayre, Cynthia Fleury
Jérôme Mauche, Lydie Salvayre, Cynthia Fleury

Informations pratiques

    • Du mardi au samedi.
    • Fermeture : dimanche, lundi et jours fériés.
  • Entrée gratuite, de 11h à 19h

    Visites commentées :

    • Mercredi à 12h30
    • Samedi 12h30 et 16h00
  • 12 rue Boissy d'Anglas, 75008 PARIS. 1er étage.

    • 01 53 30 88 00
    • info@fondation-entreprise-ricard.com
  • Métro : Concorde ou Madeleine

  • Parking : Concorde ou Madeleine