Violaine Lochu / Katia Kameli (avec Djamel Kerkar)

Lundi 18 février 2019, à 19h, Entrée gratuite

Intervenant(s): 

Cycle de performances proposé par Christian Alandete.

Christian Alandete invite Katia Kameli & Djamel Kerkar et Violaine Lochu.  

Huitième saison – 19h, entrée libre


Violaine Lochu / Hybrid

Chouette effraie, jaseur boréal, grand tétras, butor étoilé, pigeon ramier, mésangeai imitateur, pinson des arbres, lagopède des saules… Prolongeant une recherche sur le chant des oiseaux en France et en Laponie, Violaine Lochu, dans un exercice d’hybridation (bien plus que d’imitation) qui engage non seulement sa voix mais tout son corps, se réinvente en femme-oiseau (en écho peut-être aux sirènes de la mythologie, figures également importantes de son travail). L’accordéon joué, raclé, gratté, frappé, accompagne cette métamorphose.

 

Katia Kameli et Djamel Kerkar / My anthology of rai

My anthology of rai est une proposition de Katia Kameli et Djamel Kerkar visant à plonger le public dans une rencontre sensorielle avec la musique Raï - une musique populaire signifiant « opinion » en arabe - en utilisant l'écoute comme un processus ouvert pour naviguer à travers l'histoire du genre et explorer son apport contestataire dans l'histoire de l'Algérie. Reflet de la culture algérienne par sa créolité musicale et textuelle, le raï apparait comme un substitut à l’absence d’échanges entre hommes, femmes et générations, permettant d’envisager les changements sociaux et culturels traversés par l’Algérie et la société musulmane contemporaine.

 

Prochaines séances : 

  • Lundi 8 avril 2019 Agathe Berthaux Weil / Anne Le Troter
  • Lundi 3 juin 2019 Camille Bondon / Laure Mathieu


Biographies

Violaine Lochu est née en 1987, elle vit et travaille à Montreuil. Dans ses performances, vidéos, pièces radiophoniques, elle croise ses propres recherches vocales avec une relecture libre de différentes traditions écrites ou orales (mythes, contes, chansons populaires…), des réflexions théoriques (nourries de psychanalyse, de linguistique, de sociologie…), et un matériau sonore recueilli lors des nombreuses rencontres auxquelles sa pratique donne lieu. A chacune de ses interventions, Violaine Lochu explore tout le spectre et toutes les possibilités esthétiques de sa voix, y compris les plus inattendues, pour tenter de l’emmener vers un au-delà du dicible. Violaine Lochu est diplômée de l’ENSAPC (Ecole nationale supérieure d’art de Paris Cergy) et titulaire d’un Master II de recherche en arts plastiques (université Rennes 2. Lauréate du prix Aware 2018 et du prix de la performance 2017 du Salon de la Jeune Création, elle a performé entre autres au Centre Pompidou (festival Extra, 2018), au Palais de Tokyo, au Jeu de Paume, au FRAC Champagne Ardennes, au Kunsterein de Munich en Allemagne, aux Bouffes du Nord et au théâtre le 4e art de Tunis. Son travail a été exposé lors de nombreuses expositions collectives notamment au MAC VAL (Tous de Sangs Mêlés, 2017), au Ferenczi museumi centrum en Hongrie (Reconstructing Eden, 2018), au Centre d’art Bétonsalon et à la Justina M. Barnicke Gallery à Toronto au Canada (Something more than a succesion of notes, 2013), ainsi que durant le Salon de Montrouge 2016 et le Salon de la Jeune Création 2017. La galerie Dohyang Lee à Paris et le Centre d’Art Contemporain Chanot à Clamart ont accueilli récemment ses expositions personnelles Hypnorama et Hinterland. Le MAC VAL, le MAC Lyon, la Villa Vassilieff, Le CAC La Synagogue de Delme, le CAC Galerie de Noisy-le-Sec, le Rickundgarden Museum (Suède), le Stiftung de Karlsruhe (Allemagne)… l’ont accueillie en résidence. Elle a mené en 2017 une recherche en Laponie avec le soutien du Centre National des Arts Plastiques.

www.violainelochu.fr

 

Katia Kameli est réalisatrice et artiste visuelle. Son travail a trouvé une visibilité et une reconnaissance sur la scène artistique et cinématographique nationale et internationale, et a été montré dans des expositions personnelles : What Language Do You Speak Stranger, The Mosaic Rooms, London (2016); Futur, Artconnexion, Lille (2016); Taymour Grahne Gallery, New York (2014); 7 Acts of Love in 7 days of Boredom, Transpalette, Bourges (2012). Elle a également participé à de nombreuses expositions collectives : Cher(e)s Ami(e)s, Centre Pompidou, Paris (2016); Made in Algeria, Mucem, Marseille (2016); Entry Prohibited to Foreigners, Havre Magasinet, Boden, Sweden (2015); Where we’re at, Bozar, Bruxelles (2014); Lubumbashi Biennale, Congo (2013); Pour un Monde Durable, Fondation Calouste Gulbenkian, Portugal (2013); Le Pont, MAC Marseille (2013); Dak’art, Biennale de Dakar (2012); Higher Atlas, Biennale de Marrakech (2012); et La Biennale de Bamako, Mali (2011). En 2006 et 2011, Katia Kameli a dirigé et produit « Bledi in Progress » et « Trans-Maghreb », des plateformes vidéo basées à Alger pour de jeunes réalisateurs venus d’Algérie, du Maroc et de Tunisie. Son travail a été présenté à la Biennale de Dakar et la Biennale de Rennes en 2018. Elle est représentée par l’Agence à Paris.

www.katiakameli.com

 

Djamel Kerkar est un réalisateur et scénariste né à Alger. Il a passé une partie de son enfance à Tunis, et a travaillé à Alger comme animateur et programmateur de cinéclub (Cinéclub chrysalide). Après des études d’économie, Djamel Kerkar suit des études de cinéma à l'école des arts visuels de Marrakech au Maroc. Il a réalisé son premier film en 2012, le court métrage documentaire Archipel puis Earth Is Full Of Ghosts, une fiction librement inspirée du malentendu d’Albert Camus et Dans ma tête un rond-point en 2015. Son premier long métrage Atlal (2016) a été présenté dans plusieurs festivals dont au festival FID à Marseille où il a obtenu le premier prix ainsi que deux mentions spéciales du GNCR et de la critique en ligne internationale et au Festival de Cinéma Africain de Tarifa -Tanger (2017) où il a obtenu le prix du meilleur long métrage documentaire.

 

 

 


 

Galerie photo de la conférence - Diaporama

Informations pratiques

    • Du mardi au samedi.
    • Fermeture : dimanche, lundi et jours fériés.
  • Entrée gratuite, de 11h à 19h

    Visites commentées :

    • Mercredi à 12h30
    • Samedi 12h30 et 16h00
  • 12 rue Boissy d'Anglas, 75008 PARIS. 1er étage.

    • 01 53 30 88 00
    • info@fondation-entreprise-ricard.com
  • Métro : Concorde ou Madeleine

  • Parking : Concorde ou Madeleine