Joana Neves

Vit et travaille à Londres

Biographie
Joana Neves

Née en 1976 à Lisbonne, Portugal.

Joana Neves est une curatrice et critique d’art basée à Londres depuis 2012.

Après avoir complété son Master d’études curatoriales à l’Université de Beaux-Arts de Lisbonne en 2002, elle a travaillé pendant un an en tant que curatrice responsable pour la vidéo au C.A.V. (Coimbra, Portugal) où elle a notamment travaillé avec Maria Lusitano et Gabriel Orozco.

En 2003, elle est devenue co-directrice de la galerie Chantal Crousel à Paris où elle a travaillé jusqu’en 2005. Elle s’est ensuite consacrée au commissariat d’expositions en free-lance, ayant organisé les deux premières expositions individuelles de Gyan Panchal et Evariste Richer à l’étranger (à Lisbonne, Sala do Veado et Vera Cortês Agency et Biennal de Aveiro, respectivement), l’exposition Utopomorphies à la Galeria António Henriques à Viseu, Portugal, avec Karina Bish, Nicolas Chardon, Diogo Pimentão, Julien Prévieux, Raphaël Zarka, entre autres. Nathalie Giraudeau l’a invitée à concevoir une exposition en deux volets au CPIF, Pontault-Combault en 2007, qu’elle a intitulé L’Île de Morel et pour laquelle elle a invité Sabine Hornig, Daniel Malhão, Manuela Marques, Jean-Luc Moulène, Paul Pouvreau, Evariste Richer et Raphaël Zarka à réfléchir sur le troc de propriétés physiques entre espace photographique et espace réel, à partir du livre d’Adolfo Bioy Casarès L’Invention de Morel.  Dans la même année, elle a entamé une collaboration à temps partiel avec la galerie schleicher+lange dans leur espace parisien qui se développe jusqu’en 2010. En 2008 elle a organisé une exposition sur le jeu de langage comme structure possible de l’œuvre, Tongue-Twister, chez Vera Cortês Agency à Lisbonne avec Paul Harrison & John Wood, Alexandre Gutke, Ricardo Jacinto, Gyan Panchal, et Diogo Pimentão. En 2010, elle est la curatrice invitée d’Orange Rouge - une structure qui met en place la création artistique en collectif en associant des artistes et des élèves en situation de handicap, pour laquelle elle organise l’exposition et la catalogue Perplexe à la Maison de la Vache qui Rit, Lons-le-Saulnier avec Blanca Casas-Brullet, Julien Berthier, Benjamin Hochart, Anne-Laure Sacriste, etc. (en 2011). Dans la même année, elle organise l’exposition Abstraction & Storytelling I à la Galerie Marz, à Lisbonne, Portugal avec les artistes Julien Audebert, Karina Bisch, Nicolas Chardon, Marcelline Delbecq, Maria Loboda et Charlotte Moth dans le but de revisiter la notion d’abstraction du point de vue du langage et du contexte socio-politique ou fictionnel de l’œuvre. En 2012, Joana Neves a déménagé à Londres où elle a participé au développement de la partie Art Contemporain de galerie Marlborough, Londres (2012-2013).

Elle se consacre à présent uniquement à ses recherches, qui prennent la forme d’expositions, d’articles, et de textes, en particulier sur la ligne comme paradigme du modernisme, une réflexion qu’elle mène depuis 2009. Elle a écrit pour plusieurs publications et catalogues depuis 2002 comme le quotidien Público, la revue Pangloss au Portugal les magazines internationaux Arte Contexto, Art Review, Frieze, Le Quotidien de l’Art, zerodeux, et, en particulier la revue critique sur le dessin contemporain Roven. Avec les éditrices de celle-ci et l’artiste Diogo Pimentão, elle a fondé la Plateforme Roven, un collectif curatorial. Plateforme Roven a organisé des soirées thématiques durant lesquelles les œuvres sont accrochées selon un rythme ponctué par des performances, ou une déambulation dans un espace. Depuis 2009, ces soirées ont eu lieu dans des espaces d'expositions aussi divers que le Musée de la Magie à Blois ou encore l’ÉNSBA de Besançon. Des artistes internationaux ont accepté de participer à ce défi, parmi eux: Carlos Amorales, Detanico & Lain, Matt Mullican, Didier Rittener, Kilian Rütheman, Teckningsklubben, etc… En duo avec Johana Carrier et pour la Plateforme Roven, Joana Neves a aussi organisé des expositions, notamment La Méthode graphique et autres lignes au centre d’Art de Gennevilliers, avec Paul Harrison & John Wood, Robert Currie, Helena Almeida, Silvia Bächli, Marine Pagès, Christophe Fink et Davide Balula ou encore Rituels, répétitions, contraintes et tentations au Mrac de Sérignan en 2015 avec Ignasi Aballí, Irma Blank, Frédéric Bruly Bouabré, Pierre Buraglio, Claude Cattelain, Hanne Darboven, dessins tantriques, Marcel van Eeden, Otelo Fabião, Carla Filipe, Henri Jacobs, Julije Knifer, Alexandre Leger, Alison Moffett, Caroline Muheim, Matt Mullican, Morgan O’Hara, João Onofre, Elisa Pône, Laure Prouvost, Reto Pulfer, Didier Rittener et Nil Yalter.

Joana Neves écrit régulièrement pour des catalogues thématiques ou monographiques.

Exposition