Stéphane Carrayrou

Vit et travaille à Paris.

Biographie
Stéphane Carrayrou

Critique d'art, concepteur d'expositions indépendant, professeur d'histoire et théorie des arts à l'ESADHaR, Ecole supérieure d’art et de design Rouen-Le Havre, sur le site de Rouen.

De 2000 à 2014, il a été commissaire de plus de vingt expositions dans les Galeries de l’Aître Saint-Maclou à Rouen, à la fois monographiques (Saâdane Afif, Mark Brusse, Janet Cardiff , Anne De Sterck, Sebastian Diaz Morales, Richard Fauguet, Natacha Nisic, Fernando Sanchez-Castillo, Aurélie Sement, Franz-Erhardt Walther, Stephen Wilks, Erwin Wurm…) et collectives (« Immobile à grands pas » en 2000, « Equivoques. Figures du corps en action » en 2002, « Ecologies fluides » (en co-commissariat avec Kristina Solomoukha) en 2004, cycle « Fabula Graphica », de 2009 à 2011 et "Le moindre geste" en 2013.

Dans le cadre du Pôle de résidences artistiques qu’il a mis en place en 2007 sur les Hauts de Rouen, il a invité entre 2007 et 2010 : Bertrand Gadenne, Antonio Gallego, Rodolphe Huguet, Jan Kopp, Philippe Quesne, Vreni Spieser et Stephen Wilks.

En 2008, il est commissaire invité au Centre Photographique d’Ile-de-France de Pontault-Combault pour « Le bruissement des images » (Catalogue CPIF, 2008).

En 2003, il conçoit à la demande de l’AFAA / Institut français et de la Fondation d’entreprise Ricard l’exposition « L’Envers du Monde » qui rend compte de dix ans de résidences d’artistes français à l’étranger, toutes disciplines artistiques confondues (danse, musique, arts plastiques, théâtre, architecture, littérature).

En 1998, il est commissaire invité au Centre d’art contemporain de Rueil-Malmaison pour une exposition intitulée « Entre-fictions » réunissant les oeuvres de quinze artistes, parmi lesquels Didier Courbot, Franck David, Richard Fauguet, Bertrand Gadenne, Jakob Gautel, Claire-Jeanne Jézéquel, Jason Karaïndros, Jan Kopp, Guillaume Paris, Paul Pouvreau et Fiona Tan (livre catalogue, Arles, Actes Sud, 1998).

De 1996 à 1998, il assure la direction d’études du post-diplôme international de l’Ecole régionale des Beaux-arts de Nantes, après avoir été, de 1991 à 1996, responsable de la coordination de la commande d’art dans l’espace public à la Direction des Affaires culturelles de la Ville de Paris.

Il est régulièrement invité à donner des cycles de conférences dans des Ecoles d’art (notamment en 2008 et 2009 à l’Ecole nationale supérieure de la photographie à Arles et en 2010 - 2011 à l’Ecole régionale des Beaux-arts de Nantes) et à écrire des articles dans des revues et des catalogues d’expositions, monographiques ou collectives.

Liste des principaux plasticiens qu’il a exposés ou sur lesquels il a écrit : Saâdane Afif, Giovanni Anselmo, Virginie Barré, Abdelkader Benchamma, Julien Berthier, Alexandre Bianchini, Marinus Boezem, Frédéric Bruly Bouabré, François Bouillon, Mark Brusse, Janet Cardiff, Philippe Cognée, Jordi Colomer, Marie Cool Fabio Balducci, Didier Courbot, Franck David, Anne De Sterk, Edith Dekyndt,  Jan Dibbets, Honoré d’O, Sophie Dubosc, Richard Fauguet, Daniel Firman, Benoit Forgeard, Susanna Fritscher, Bertrand Gadenne, Antonio Gallego, Jean-Baptiste Ganne, Jakob Gautel, Agnès Geoffray, Jochen Gerner, Pierre Giner, Marie-Ange Guilleminot, Patrice Hamel, Lucien Hervé, Rodolphe Huguet, Rémy Hysbergue, Bas Jan Ader, Saskia Janssen, Claire-Jeanne Jézéquel, Jason Karaïndros, Régine Kolle, Jan Kopp, Bertrand Lamarche, Dustin Larson, Olivier Leroi, Charles Lopez, Frédéric Lormeau, Pierre Malphettes, Gabrielle Manglou, Myriam Mechita, Mathieu Mercier, Jean-Bernard Métais, Aernout Mik, Florence Paradeis, Guillaume Paris, Raphaëlle Paupert-Borne, Bruno Peinado, Estefania Penafiel Loaiza, Javier Perez, Guillaume Pinard, Paul Pouvreau, Yohann Quelend de Saint-Pern, Jean-Jacques Rullier, Aurélie Salavert, Fernando Sanchez-Castillo, Émilie Satre, Eran Schaerf, Nedko Solakov, Kristina Solomoukha, The Royal Art Lodge, Fiona Tan, Barthelémy Toguo, Ger Van Elk, Henk Visch, Franz-Erhard Walther, William Wegman, Stephen Wilks, Erwin Wurm, Huang Yong Ping, Olivier Zabat, Chen Zhen...

Dernières parutions (sélection) : Rodolphe Huguet, monographie, Arles, Analogues (à paraître fin 2014). Jean Azémard, Roven n°9, 2013. « Emilie Satre : le dessin, une ascèse pour s’essayer à la légèreté », Roven n°6. 2011. « Fiona Tan. A lapse of memory », Château-Gonthier, Chapelle du Genêteil, Centre d’art contemporain,  2011, « Portrait chinois de Mark Brusse en fabuliste », Art Absolument, numéro spécial Mark Brusse, 2010. « Suspens », catalogue « Chemin faisant », arthothèque du Conseil général de la Réunion, 2009.

Principaux domaines de recherches actuels :

- Le moindre geste. Produire de la complexité avec des gestes simples, des moyens pauvres.

- Les relations entre dessin et écriture, faire et dire.La gestation de la pensée créatrice. Les « images de pensée ».

- Les dispositifs de création collective et les relations entre danse, théâtre, performance et arts plastiques, des années 1950 à nos jours.

 

CONCEPTION D'EXPOSITIONS

Expositions dans les Galeries de l’Aître Saint-Maclou, Ecole supérieure d’art de Rouen (depuis 1999).

En 1999-2000,  programmation de plusieurs expositions relevant d’un questionnement sur l’action du corps comme forme de l’oeuvre et sur l’élargissement du champ de la sculpture :

Expositions monographiques de Franz-Erhard Walther (08.10 au 07.11.1999), en partenariat avec le F.R.A.C Bretagne, puis de Erwin Wurm 
(« Feelings », 31.05 au 24.06.2000). Pour cette dernière exposition, production d’une série inédite de 
« One minute sculptures » réalisée à l’occasion d’un workshop avec des étudiants de l’École d’art. En marge de ces expositions, conférence de Fabien Lerat et workshop avec Saskia Janssen.

Du 28.04 au 27.05 2000, « Immobile à grands pas » : une des deux salles d’exposition était organisée en réserve. Dans la seconde, les oeuvres étaient activées et mises en espace de semaine en semaine par les artistes (Henk Visch, Franz-Erhard Walther et Frédéric Lormeau) à la faveur de workshops avec les étudiants. Dans le cadre de cette même exposition, réalisation d’une peinture murale par Susanna Fritscher, performance chantée d’Anet Van De Elsen, chorégraphie de Frédéric Lormeau dansée par Emmanuelle Huynh et projection d’un film de Pierre Giner, avec intervention sonore live de Vincent Epplay.

En 2000-2001, présentation  d’une oeuvre de Javier Perez « Reflejo de un viaje » (Collection F.R.A.C Haute-Normandie), du 29.11-au 2.12.2000. Puis expositions monographiques de Saâdane Afif et Anne de Sterk, du 8.03 au 31.03 2001 et d’Alexandre Bianchini, du 12.04 au 26.05 2001. Parrallèlement, workshop avec les étudiants associant Anne De Sterk et Yves-Noël Genod et rencontre avec Anri Sala.

En 2001-2002, deux expositions thématiques et une exposition monographique:

- « Autonnomées 2 », en co-commissariat avec Patrice Hamel. Exposition réunissant -autour de la problématique de l’auto-désignation- des oeuvres de Giovanni Anselmo, Marinus Boezem, John Cornu, Frédéric Dumond, Patrice Hamel, Anne-Marie Jugnet, Jason Karaïndros, Jean-Bernard Métais et Jean-Marc Segalen, du 22.02 au 20.03 2002. Conférences de Ghislain Mollet-Viéville et de Guy Lelong.

- « Equivoques. Figures du corps en action », exposition en deux volets confrontant des oeuvres historiques du début des années 70 -de Bas Jan Ader, Ger Van Elk, William Wegman- et des travaux de plus jeunes artistes européens: Jordi Colomer, Daniel Firman, Jakob Gautel, Aernout Mik, Paul Pouvreau et Erwin Wurm. Premier volet du 28.03 au 16.04 2002, deuxième volet du 18 au 24.04 2002. Workshop sur les modalités de lecture des oeuvres à la faveur des deux accrochages successifs.

- Philippe Cognée, peintures 1991-2002 (31.05 au 22.06 2002).
 Conférence d’Eric Suchère.

Conjointement, workshop avec Honoré d’O, en résidence sur le campus universitaire de Mont Saint-Aignan (Catalogue), et en réponse à une carte blanche de la Galerie Duchamp, Ecole municipale d’arts plastiques d’Yvetot, présentation du film « Le fond cosmique » (2001) et autres vidéos de Benoit Forgeard, ancien étudiant de l’Ecole supérieure d’art de Rouen, résident au Studio national des arts contemporains du Fresnoy (28.07 au 5.12 2001).

En 2003-2004, deux expositions thématiques et deux expositions monographiques :

En partenariat avec le festival « Octobre en Normandie », installation sonore de Janet Cardiff autour du « Spem in Alium », motet pour quarante voix de Thomas Tallis à l’abbatiale Saint-Ouen, Rouen, du 7 au 17.08 2003. En écho, exposition « Infiltrations sonores » dans les Galeries de l’Aître Saint-Maclou, réunissant -à la croisée entre visuel et sonore- un choix d’oeuvres -sculptures sonores, installations, dessins, vidéos- de jeunes plasticiens issus de la promotion 2002-2003 de l'Ecole des Beaux-arts de Rouen, du 10 au 31.10 2003.

- « Ecologies fluides », exposition mêlant réalisations plastiques et architecturales réalisée en partenariat avec le FRAC Centre, sur la base d’un co-commissariat avec la plasticienne Kristina Solomoukha. du 8 au 30.04 2004 : dessins et maquettes de Chanéac, Pascal Haüsermann et Guy Rottier, projets d’Actar Arquitectura, Markos Novak, Nox, Oosterhuis.nl, Roche & Sie et Makoto Sei Watanabe et installations de Nox,  Bertrand Lamarche, Christophe Berdaguer & Marie Péjus, Jean-Gilles Décosterd & Philippe Rahm.

En 2004-2005, exposition « Just Duet - Duo Juste », Jean-Baptiste Ganne - Dustin Larson, du 2 au 25.06.2005. Exposition en co-commissariat avec Michel François, plasticien belge intervenant dans le cadre du post-diplôme de la Rijksakademie d’Amsterdam, institution dont J.B Ganne et D. Larson sont d’anciens résidents. En parallèle, workshop avec Michel François dans le cadre de son exposition « Théâtre des opérations », à Trafic, espace du FRAC Haute-Normandie, à Sotteville-les-Rouen.

En 2005-2006, exposition Richard Fauguet et Myriam Mechita «Formica blues 2 et Le soulagement des fils», du 11.05 au 3.06.2006.

Entre 2006 et 2011, cycle d’expositions intitulé « FABULA », incursion dans le domaine de la fable comme méta langage pour soulever des questionnements d’ordre artistique, philosophique, politique ou social.

Du 29 mars au 28 avril 2007, exposition conjointe d’oeuvres de Fernando Sanchez-Castillo et Stephen Wilks, autour des problématiques de la représentation et du renversement du pouvoir politique.

Du 16.05 au 14.07. 2008, « Oracle & The man with a bag », exposition monographique de Sebastian Diaz Morales.

De 2009 à 2011, « Fabula Graphica », exposition en trois volets sur les problématiques croisées du dessin et du fabuleux. 2009 : « Fabula Graphica 1», « Formes brèves à l’écoute de la rumeur du monde ». 2010 : « Fabula Graphica 2 », Visions d’un monde mouvant, visions d’un monde hanté ». 2011 : « Fabula Graphica 3 », « Visions d’un monde créolisé », en hommage au poète et philosophe Edouard Glissant. Avec des œuvres de Virginie Barré, Glenn Baxter, Abdelkader Benchamma, Mark Brusse, Frédéric Bruly-Bouabré, François Bouillon, Nicola Durvasula, Pauline Fondevila, Jochen Gerner, José Maria Gonzalez, Regine Kolle, Jan Kopp, Olivier Leroi, Gabrielle Manglou, Marcel Miracle, Raphaëlle Paupert-Borne, Guillaume Pinard, Yohann Queland de Saint-Pern, Revue « Rouge-Gorge », Jean-Jacques Rullier, Aurélie Salavert, Emilie Satre, Nedko Solakov, The Royal Art Lodge (Michael Dumontier, Marcel Dzama, Neil Farber), Barthélémy Toguo, Henk Visch et Huang Yong Ping.

Conjointement aux expositions dans les Grands Galeries de l’Aître Saint-Maclou, la thématique Fabula a constitué le fil conducteur d’un ensemble d’actions artistiques programmées dans le cadre du pôle de résidences d’artistes des Hauts-de-Rouen, entre 2007 et 2010, avec Bertrand Gadenne, Antonio Gallego, Rodolphe Huguet, Jan Kopp, Philippe Quesne, Vreni Spieser et Stephen Wilks. (Catalogue)

À partir de 2013, nouveau cycle d’expositions intitulé « Le moindre geste », questionnement sur la manière de produire de la complexité avec des gestes simples, des moyens pauvres.

2013 : Julien Berthier, Marie Cool Fabio Balducci, Edith Dekyndt, Sophie Dubosc, Agnès Geoffray, Rodolphe Huguet, Rémy Hysbergue, Charles Lopez et Estefania Penafiel Loaiza. 2014 : Jean-Paul Berrenger, Dominique de Beir, Jason Karaïndros, Isabelle Le Minh et Miguel-Angel Molina (Vidéos You Tube sur le site esadhar.fr).

 

Commissaire de l'exposition "Le bruissement des images", (janvier - mars 2008).

L’exposition « Le bruissement des images », répond à une invitation du C.P.I.F, (Centre photographique d’Ile-de-France) à Pontault-Combault. Elle interrogeait notamment la capacité qu’ont certaines images et certains gestes de créer un suspens et un dispositif d’écoute. Avec Francis Alÿs, Istvan Balogh, Denis Darzacq, Sebastian Diaz Morales, Hreinn Fridfinsson, Cécile Hartmann, Bas Jan Ader, Martin Le Chevallier, Manuela Marques, Loan Nguyen, Lucien Pelen, Stephen Wilks. (Catalogue CPIF).

 

Conjointement, projection de films à la Fémis, le 27 mars, dans le cadre d’une séance « Point-Ligne-Plan » (avec des films d’Anne Durez, Jason Karaïndros, Tania Mouraud, Chiara Pirito, Carolina Saquel) et au cinéma parisien « L’entrepôt », le 4 avril, (avec des films de Sebastian Diaz Morales, Pierre Malphettes, Laurent Maréchal, Guillaume Robert, Stefanos Tzivopoulos).

 

Commissaire de l'exposition "L’envers du monde", mars 2003.

Issue d’une commande de l’A.F.A.A (Association Française d’Action Artistique) –actuel Institut français- cette manifestation pluri-disciplinaire faisait le point sur dix ans de résidences d’artistes français à l’étranger. Pendant un mois, (du 3.03 au 28.03 2003), l’Espace de la Fondation d’entreprise Ricard a accueilli une exposition permanente et huit soirées-débats ou performatives, sur la base de trois thématiques transversales : « L’Usage du monde », « L’Envers des villes » et « Entre-deux langues/Entre-deux corps ».


Exposition permanente : Franck David, Rodolphe Huguet, Jan Kopp, Pierre Malphettes, Mathieu Mercier, Florence Paradeis, Bruno Peinado et Kristine Solomoukha.

Participants aux forums de discussions et performances : Architecture: Patrick Bouchain, Pablo Georgieff, François Gillet, Jérome Solari. Arts plastiques: Renaud Auguste-Dormeuil, Augustin Berque, Elizabeth Creseveur, Thibaut Cuisset, Nicolas Floc’h, Jakob Gautel, Pierre Giner, Marie-Ange Guilleminot, Guillaume Janot, Jan Kopp, Florence Lazar, Ange Leccia, Nicolas Moulin, Natacha Nisic, Olivier Zabat. Danse: Susan Buirge, Emmanuelle Huynh, Cécile Proust. Littérature: Lisa Bresner. Musique: Jean-Luc Hervé, Kasper T.Toeplitz. Théâtre: Frédéric Fisbach, Daniel Jeanneteau. Avec le concours d’Augustin Berque, directeur d’études à Ecole pratique des hautes études en sciences sociales (Paris): conférence sur le thème « Langages de l’espace au Japon ».

Coordinateurs des tables-rondes : Pascal Beausse, François Chaslin, Christophe Domino, Christophe Wavelet.

 

Commissaire de l'exposition "Entre-fictions" (avril - mai 1998).

Cette exposition procède d'une invitation du Centre d'art contemporain de Rueil-Malmaison. Elle se déployait sur trois lieux: le centre d'art, un ancien collège d'enseignement secondaire désaffecté (1500 m2 sur 5 niveaux) et "la maison Giquel".

Au travers d'oeuvres mêlant intimement réalité et fiction, sublime et dérisoire, l’exposition ouvrait à un questionnement sur le rapport au temps et à la mémoire. Avec des oeuvres -vidéos, photographies, projections, sculptures, récits, peintures- de quinze artistes français et étrangers : Céleste Boursier-Mougenot, Didier Courbot, Johan Creten, Franck David, Richard Fauguet, Bertrand Gadenne, Jakob Gautel, Bernard Guelton, Claire-Jeanne Jézéquel, Jason Karaïndros, Jan Kopp, Guillaume Paris, Paul Pouvreau, Fiona Tan, Frédéric Vaesen. (Catalogue, Arles, Actes Sud,  1998, avec le concours du Ministère de la Culture, Délégation aux arts plastiques, FIACRE).

Contacts

Envoyer un email à stef.carrayrou@wanadoo.fr

Exposition