Jean-Max Colard

Par Jean-Max Colard

Nuit du 15 au 16 janvier

Je rêve un musée d’art contemporain où dans l’une des salles une petite œuvre reste en place au fil des diverses expositions qui se succèdent. Comme oubliée, laissée sans signature, mais si bien là que chaque artiste, à chaque nouvelle exposition, la fait sienne, se la réapproprie et l’inclut dans son propre paysage. Au point que son enlèvement apparaîtrait comme un geste déplacé.

Jean-Max Colard, Rêves Critiques