Secret Cinema présente Danica Dakic

Date : lundi 27 avril 2015 à 19h - entrée libre sur réservation

Thème : Projection de «Role-taking, Role-making», film de l'artiste Danica Dakic.

Projection en présence de l’artiste Danica Dakic le lundi 27 avril à 19h au 5 boulevard Malesherbes, Paris 8ème (à proximité de la Fondation d’entreprise Ricard) * – entrée libre sur réservation

Une proposition de Marie Canet

Secret Cinema s’intéresse à des œuvres filmiques rares et inhabituelles, produites hors des circuits commerciaux connus. Le plus souvent contextuelles, ces œuvres dont les sujets comme l’esthétique relèvent de positions singulières dans le champ de l’art, du social et du politique, sont présentées ici par leur auteur dans le cadre intimiste d’un cinéma de poche caché dans les sous-sols du 5 boulevard Malesherbes. Uniques, obscures, excitantes, les séances de Secret Cinema proposent une vision à la marge de la scène artistique internationale la plus jeune et la plus innovante.

Comment désarticuler les stéréotypes et réinvestir les identités? Tel est l’enjeu de l’œuvre Role-taking, Role-making de l’artiste Danica Dakic présentée pour la première fois en France à Secret Cinema. 

Role-taking, Role-making (2004-2005) a été réalisé en collaboration avec la compagnie de théâtre Rom Pralipe et des résidents des enclaves Roms de Preoce et Plementina au Kosovo. La vidéo documente la manière dont Danica Dakic travaille la question des rôles et la manière dont ceux-ci sont représentés et perçus.

L’œuvre interroge les questions du théâtre (comme institution) et de la théâtralité (comme moyen performatif au quotidien) dans un contexte politique et historique très spécifique : il s’agit de la situation de la communauté Rom dans une Europe post-yougoslave - au sud-est, au Kosovo, et à l’ouest, à Cologne. Le fait de prendre un rôle, de le jouer et de le développer entre en dialogue avec la question de savoir quels rôles sont disponibles pour les Roms, dits aussi « gitans », dans et en dehors de l’Europe, ainsi que dans l’histoire occidentale de l’art et de la culture. Il s’agit aussi de comprendre de quelle manière les schémas discriminatoires, le préjudice de l’attribution de rôle passe, exclut et fait violence. Réfléchir sur les conditions d’attribution de rôle et leur catégorisation permet d’ouvrir les perspectives et de penser des espaces de perception alternatifs sur soi et les autres.

Le travail de Danica Dakic (née en 1962 à Sarajevo) comprend vidéos, films, photographies et installations. Son travail a été montré dans des nombreuses expositions telles que la Documenta 12 à Kassel en 2007, la biennale d’Istanbul en 2003 et 2009, la biennale de Sydney et de Liverpool en 2010, la biennale de de Kyiv en 2012, ainsi qu’à Marseille en 2013. Elle a participé à la biennale de São Paulo en 2014. Parmi ses récentes expositions monographiques, nous pouvons noter celle au Museum für Moderne Kunst à Francfort sur le Main en 2013, au Hammer Museum de Los Angeles en 2011, au Museum of Contemporary Art de Zagreb en 2010, à la Generali Foundation de Vienne en 2010 et à la Kunsthalle Düsseldorf en 2009. Elle vit entre Düsseldorf, Sarajevo et Weimar.

Role-taking, Role-making, 2004-2005, 37’, vidéo, coul., son. 



Galerie photo de l'évènement - Diaporama

Informations pratiques