2014
Emmanuelle Lainé, «Le plaisir dans la confusion des frontières»

Du mardi 25 novembre 2014 au samedi 10 janvier 2015.

Cette exposition personnelle est l’occasion, pour Emmanuelle Lainé, de revenir à Paris, un endroit familier, tout comme la Fondation d’entreprise Ricard qu’elle connait pour y avoir déjà exposé. L’artiste y conçoit son projet, comme une situation de travail développée sur place. Sur une période de trois semaines, avec le concours d’une équipe aux talents multiples, elle transformera...
L'époque, les humeurs, les valeurs, l'attention

Du mercredi 10 septembre 2014 au vendredi 31 octobre 2014.

« Un communiqué de presse tend souvent la mauvaise main au visiteur. En situant d’emblée l’exposition dans un paysage artificiel de références, de concepts ou d’analyses, il prend maladroitement ses distances avec elle. Il euphémise la plupart du temps les conditions de son élaboration et neutralise les discussions et les questionnements qui ont accompagné sa conception, pour donner à bon...
humainnonhumain

Du jeudi 12 juin 2014 au samedi 12 juillet 2014.

"Le "non humain" évoque d’emblée tout ce qui semble contredire ou détruire l’idée d'humain, il fait surgir des images de robots, de prothèses bioniques, d’extra-terrestres, de chimères de toutes sortes, mais aussi de monstres trop humains, que l’humanité semble produire si naturellement. Avant de s’incarner dans des faits ou des objets...
SUPERNATUREL

Du mercredi 21 mai 2014 au samedi 24 mai 2014.

L’objet est évidentLa valeur est ajoutéeLa définition est approximative Je connais une chose grâce à la souris optique de mon ordinateur portable, en passant par mon navigateur web, puis par mon moteur de recherche 3.0. Mon téléphone est smart, mon steak est d’origine contrôlée, mon livre est numérique, mon shampooing est deux en un, ma voiture est hybride, mes aisselles sont...
Neïl Beloufa, «En torrent et second jour»

Du mardi 1 avril 2014 au samedi 24 mai 2014.

"Les œuvres vidéo de Neïl Beloufa ne déconstruisent pas tant les conventions filmiques qu’elles ne les défont, démontant puis réassemblant le dispositif cinématographique pour produire de nouvelles continuités. Ses personnages habitent des décors à l’existence précaire, conçus pour faire obstruction aux mouvements de la caméra ou pour les prolonger plutôt que pour accueillir des récits...
{davide balula, jonathan binet, simon collet, blaise parmentier, guillaume pellay, elodie seguin}

Du mardi 11 février 2014 au samedi 15 mars 2014.

« Il y eut le mur, puis la toile, la sortie de la toile et, par là, le retour au mur comme toile, la toile peinte de la même couleur que le mur sur lequel elle est accrochée… Aujourd'hui, une envie d'explorer les pratiques contemporaines du « hors-toile » entendu à la fois comme hors-champ, c'est-à-dire qui n'est pas ouvertement...

Page 1 sur 1, représentant 6 éléments sur un total de 6, de la fiche 1, à la 6