Tarik Kiswanson

Tarik Kiswanson

Du mardi 13 mars 2018 au samedi 21 avril 2018

Vernissage le lundi 12 mars 2018Ajouter à mon calendrier

Une proposition de Jesi Khadivi.

Titre : 
Come, come, come of age. 


Galerie photo de l'exposition - Diaporama

Tarik Kiswanson, The wait, 2017 © l’artiste et la Galerie carlier | gebauer, Berlin
Tarik Kiswanson, The wait, 2017© l’artiste et la Galerie carlier | gebauer, Berlin
Tarik Kiswanson, Shifter, 2016© l’artiste et la Galerie carlier | gebauer, Berlin

A travers la sculpture, la performance et l’écriture, la pratique de Tarik Kiswanson récupère et entremêle des histoires personnelles et culturelles, visant ainsi à produire des modalités particulières de relation et de perception. Dans sa pratique, la réduction, la réfraction, la multiplication et la désintégration de la forme et du langage évoquent la contingence de la mémoire et de l’hybridité polyphonique. Le travail de Kiswanson fait preuve d’un engagement dans une poétique du métissage : un moyen d’écrire et de survivre entre des conditions et des contextes multiples. Comme l’écrit le sociologue Paul Gilroy, ce croisement « est un emplacement spécial où des choses magiques et inattendues peuvent se produire ». A ce jour, la pratique de Kiswanson se saisit des questions de déplacement et d’interstice qui touchent spécifiquement au contexte de la migration de première génération. Et pourtant, sa prochaine exposition à la Fondation d’entreprise Ricard élargit cette enquête pour se pencher plus largement sur la condition humaine : la naissance, les cycles de la vie et de la mort, le passage à l’âge adulte, la construction de nos identités ainsi que de nos corps.

En entrant dans les espaces d’exposition, les visiteurs feront face à une installation qui fusionne des esthétiques médicales et administratives, produisant un paysage réduit composé uniquement de ce que l’artiste appelle des « machines narratives ». Ces hybrides sculpturaux et sonores fournissent un vaisseau narratif qui met en scène une rencontre entre des séries de poèmes entrelacés, construits comme une sorte d’interview.