Marwa Arsanios « Falling Is Not Collapsing, Falling Is Extending »

Du Samedi 2 juin 2018 au Samedi 1 septembre 2018.

Artistes :

Marwa Arsanios


Présentation

mor charpentier a le plaisir de présenter Falling is Not Collapsing, Falling is extending de Marwa Arsanios, son premier solo show en France. 

Faisant le parallèle entre deux moments distincts dans l’histoire d’après-guerre de Beyrouth, le travail de Marwa Arsanios s'intéresse à l'émergence du néolibéralisme au Liban depuis le début des années 1990. D'une part, Marwa Arsanios évoque la crise des déchets de 2015 qui n’a cessé de se poursuivre. D'autre part, elle envisage le projet de reconstruction du centre-ville de Beyrouth comme le moment qui a catalysé l’expansion du rêve immobilier basé sur la récupération effrénée et l’extension des terrains, en utilisant principalement des décombres des bâtiments détruits et des décharges. Analysant et critiquant ces situations, cette exposition aborde les menaces de ces transformations nourries par un système capitaliste exacerbé.

L'installation de Marwa Arsanios reprend les espaces de différentes décharges autour de la ville de Beyrouth pour examiner l'accumulation des déchets et leur relation avec le développement immobilier. Ce projet est composé de plusieurs éléments : une vidéo numérique, une série de petits modèles topographiques des sites d'enfouissement de la ville tels que Karantina, Costa Brava, Marina Ddayeh et Linor, ainsi qu'une série de dessins de la flore et de la faune qui parvient à survivre à la toxicité de ces décharges.

Les modèles topographiques des décharges ne montrent que les contours et les caractéristiques les plus basiques de ces sites, et suggèrent qu'ils ne sont que des espaces vides à remplir. Ces maquettes sont censées fonctionner comme des «cartographies de terres étendues», selon les mots de l'artiste, qui deviendront «des îlots inaccessibles construits sur des décombres et des ordures, où des paradis immobiliers seront créés». Les modèles montrent que les décharges font en réalité partie d'une nouvelle forme de construction d'empire immobilier. Les topographies fonctionnent également comme un outil de cartographie pour les différentes décharges, extensions de terrain et plans d'extensions de terrain, réunissant dans un même espace les différentes temporalités de ces projets de développement. Pendant ce temps, la série de dessins de la faune et de la flore illustre l'écosystème des décharges pour cartographier les êtres vivants autour de ces espaces.

Le film prend comme point de départ la destruction du bâtiment où l'artiste elle-même a grandi et se penche sur la façon dont les décombres sont utilisés comme matériaux dans les décharges, mélangés aux déchets pour construire des extensions de terrain qui sont ensuite transformées en résidences immobilières. C'est l'une des principales stratégies utilisées par les prometteurs immobiliers pour acquérir des terres et privatiser le littoral. Il tente d'examiner la matière et le matériau dans sa relation intrinsèque à l'immobilier et au développement économique, analysant ses dérives.

Galerie photo de l'exposition - Diaporama

MARWA ARSANIOS, FALLING IS NOT COLLAPSING, FALLING IS EXTENDINGExhibition view, Mor Charpentier, 2018
MARWA ARSANIOS, FALLING IS NOT COLLAPSING, FALLING IS EXTENDINGExhibition view, Mor Charpentier, 2018
MARWA ARSANIOS, FALLING IS NOT COLLAPSING, FALLING IS EXTENDINGExhibition view, Mor Charpentier, 2018