Katinka Bock

Lauréat : 2012

Prix décerné lors l'exposition évocateur, conçue par Elena Filipovic, du 12 octobre au 17 novembre 2012.

vueumlandweb.jpg

Katinka Bock, "Umland", 2011, motor, various material, 180 cm diameter, 330 cm high, photos: Francois Doury, courtesy Galerie Jocelyn Wolff


Dans le cadre du Prix Fondation d’entreprise Ricard 2012, une oeuvre de Katinka Bock, Umland, 2007 – 2011 a rejoint les collections du Centre Pompidou.

Comme un « studiolo » en mouvement, Umland présente des éléments mystérieux, récupérés dans la Garonne, en caoutchouc, mousse, tissu et marbre, qui gisent sur sa base ou pendent de sa structure comme autant d’objets issus d’un rêve. Sa fragilité contraste avec son poids, son mouvement lui apportant une gestuelle presque humaine, comme un épouvantail ou une girouette animés qui cherchent à laisser une marque durable dans l’espace et le temps.

L’oeuvre de Katinka Bock entre dans la collection du Centre Pompidou après celles de Didier Marcel, Natacha Lesueur, Tatiana Trouvé, Boris Achour, Matthieu Laurette, Mircea Cantor, Loris Gréaud, Vincent Lamouroux, Christophe Berdaguer et Marie Péjus, Raphaël Zarka, Ida Tursic et Wilfried Mille, Isabelle Cornaro, Benoît Maire et Adrien Missika.

 

Biographie+-
81
EXPOSITIONS PERSONNELLES (selection)

2017 
Katinka Bock, Galerie Meyer Riegger, Berlin, Karlsruhe, DE
Katinka Bock, Siobhan Davies Dance, Londres, EN
_O_O__O, Mercer Union, Toronto, CA
Batia Suter, Colli Independent Gallery, Rome, IT
One of Hundred, FalseFront, Portland Oregon, USA

2016 
Katinka Bock | For Your Eyes Only, Labor Gallery, Mexico city, MX

2015
Kunstmuseum Luzern, CH

2014
Städtische Kunsthalle Lüdenscheid, DE
Galerie Jocelyn Wolff, Paris, FR
Februar, Meyer Riegger, Berlin, DE
Tomorrows Sculpture, Parc de sculpture La Petite Escalère, FR
A and I, cur. Luis Croquer, Henry Art Gallery, Seattle, USA

2013/2014
40 Räuber, MAMCO, Genève, CH

2012
Katinka Bock, Personne, Culturgest, Lisbonne, PO

2011/2012
Les mots de demain, Rosascape, Paris, FR


EXPOSITIONS COLLECTIVES (selection)

2017 
Katinka Bock, Batia Suter, galerie Colli Independent, Rome, FR
Über das Fügen der Dinge - Par raccroc, Galerie Jocelyn Wolff, Paris, FR
Time Will Tell, selection d'artistes lauréats du Prix Ricard, Museo El Eco, Mexico City, MX

2016 
Dimenticare, mettersi in salvo, Katinka Bock and Carla Accardi, Galerie Greta Meert, Bruxelles, BE
consensus, Signal, Center for contemporay art, Malmö, SE
Les épis Girardon, Moly-Sabata, Sablons, FR
Biennale Gherdëina , Ortisei - Val Gardena, IT
Les lèvres nues, DOC, Paris, FR
Demain dans la bataille pense à moi, OTIUM #2, Institut d‘Art Contemporain, Villeurbanne, FR

2015/2016
Ceramix,The Bonnefanten Museum, Maastricht, NL

2015
Eppuor si muove, MUDAM, Luxembourg, LUX
Sèvre Outdoors, Cité de la céramique, Sèvre, FR
Poetic Minimalism, Salon Dahlmann, Berlin, DE
Anche le sculture muoiono, Palazzo Strozzi, Florence, IT
Vibrant matter, KIOSK, Gand, BE

2014 - 2015
Nebenwege, KIOSK, Gand, BE
La petite escalère, Saint-Laurent de Gosse, FR
The other sight, Contemporary Art Centre, Vilnius, LT

2014
The Other Sight, CAC Vilnius, LT
Camere #20, Distanze, RAM radioartemobile, Rome, IT
Unstable Places, The Israel Museum, Jerusalem, IL
Post / Postminimal, Die Sammlung Rolf Ricke im Dialog mit zeitgenössischen Kunstschaffenden, Kunstmuseum St. Gallen, CH
Biennale de Marrakech, MA
The Retired Architect, cur. Nichole Caruso, Wallspace Gallery, New-York, USA


PRIX, BOURSES ET RESIDENCES

2015 
Bourse pour les arts visuels de la Fondación Botín, Santander, ES

2012/2013 
Résidence à la Villa Médicis, Roma, IT

2012 
Prix de la Fondation d‘entreprise Ricard, Paris, FR

2011 
Résidence à Gut Kartzitz, Rügen, DE

2010 
Résidence au Musée d'art contemporain, Detroit, USA

2007 
Résidence à la Cité internationale des Arts, Paris, FR
Résidence à La Suite, Château Thierry, FR

2006 
Résidence à Lindre-Basse, centre d’art contemporain la Synagogue de Delme, FR
Résidence à La Box, Bourges, FR



Vidéo

Paroles d'artistes : Katinka Bock, Umland, 2012, © Centre Pompidou / Katinka Bock, 2013


Oeuvres+-

Katinka Bock (née en 1976) développe un travail sur l’espace, sa perception et sa mesure sous forme de sculptures et d’installations in situ. Elle compose ses oeuvres, qui frappent par leur simplicité formelle, à l’aide de matériaux élémentaires et organiques (bois, goudron, pierre, journaux, sel) comme autant d’éléments en attente de transformation, s’inscrivant formellement dans la lignée de l’arte povera et du minimalisme. L’artiste aborde la matière pour sa capacité à produire de l’énergie et à représenter le passage du temps. Elle donne forme à des objets épurés et condensés qu’elle soumet à des situations précaires, dans des dispositifs tendus. Ainsi un parallélépipède de bois se tient en équilibre sur un sac de riz grâce à l’attraction de deux aimants (Zone II, 2003, collection du Centre Pompidou), ou encore une installation in situ en terre crue sèche se craquelle lentement dans la durée de l’exposition.
Le sentiment d’un danger imminent, d’une chute potentielle, voire l’annihilation même des oeuvres, capte le regard du spectateur, le reliant de manière tangible à l’espace de l’exposition. L’eau, le verre, le bois, la pierre, la terre, le papier, par leur connotation atemporelle, ne font qu’accentuer les dispositifs d’équilibre, de basculement, de chute et de suspens. La précarité de ces matériaux remet en question l’aspect monumental de la sculpture traditionnelle.