Didier Marcel

Lauréat : 1999

Lauréat du Prix Ricard , décerné lors de l'exposition Propice, conçue par Catherine Francblin, du 9 au 30 septembre 1999.

dm_sans_titre99.jpg
Didier Marcel, Sans titre, 1999, Le moteur fait tourner la pièce, Acier laqué, moteur électrique, 131 x 66 x 37,5 cm, photo : Philippe Migeat

D'inspiration clairement architecturale, Sans titre, 1999 de Didier Marcel pourrait apparaître comme une sorte de maquette : celle de la façade d'une tour d'habitation parisienne des années 70. Mais cette maquette n'en est pas vraiment une et renvoie à une question sur l'échelle de l'objet architectural. Les façades constituées d'éléments répétitifs, aux échelles parfois difficiles à apprécier, figurent parmi les éléments les plus caractéristiques des grands immeubles qui affichèrent les signes d'une modernité "internationale" entre les années 50 et 70, notamment pour des programmes commerciaux. L'oeuvre de Didier Marcel permet d'introduire quelques interrogations sur ce type d'architecture. Quelle est la nature exacte de ces façades? Derrière la banalité d'apparence, quelles sont les théories à l'oeuvre ?

Biographie+-
2

Présentation du travail de l'artiste.

Didier Marcel est né en 1961, il vit et travaille à Dijon.

Plusieurs expositions personnelles lui ont été consacrées, notamment au MAMCO de Genève (2005), au Musée d’Art moderne et contemporain de Strasbourg (2006), au MUDAM Luxembourg (2009), au Musée d'Art Moderne de la Ville de Paris (2010), au Kunstraum Dornbirn (2011), au Château d’Oiron (2013).

Il vient de réaliser une commande publique Le Pin noir d'eau triche (2016) à l'angle du boulevard de Stalingrad et de la rue Beethoven à Vitry-sur-Seine.

RECOMPENSE

1999
Lauréat du 1er Prix d'entreprise Ricard



Vidéo

Paroles d'artistes : Didier Marcel, Sans titre, 1999, © Centre Pompidou / Didier Marcel, 2009



Oeuvres+-