Fortune
du Regard

Du 1 février 2000 au 25 février 2000
  • Du 1 février 2000 au 25 février 2000
  • 12 rue Boissy d'Anglas
    1er étage
    0153308800
    Fondation d'entreprise Ricard
  • Tous les mercredis à 12h30 et samedi à 12h30 et 16h
    Visites
    commentées
  • Concorde (lignes 1, 8, 12) et Madeleine (lignes 8, 12, 14)
    Métro
  • Concorde et Madeleine
    Parking
Fortune du Regard

Autrefois, dessin sécrivait dessein.

Dessiner signifierait envisager. Des visages donc : sur les grilles des mots croisés de Libération et du Journal du Dimanche, les faire apparaître au stylo-bille à la place des mots à deviner. Ces visages-là peuvent faire penser à ceux ’ mosaïqués ’ des témoins télévisés qui souhaitent rester invisibles. Sur un miroir posé au sol dans la cour de l’atelier, les dessiner au pinceau avec de leau puis immortaliser sur
une photo la conjonction du passage des nuages et de la lumière qui fait luire les gouttes. Sur du papier format 150×150 cm, travailler de façon plus classique avec fusain, graphite et pastel, faire surgir l’expression dun sourire esquissé, franchement gai, ironique, flottant, grimaçant, timide, joyeux.