Emmanuelle Lainé à Hayward Gallery. Photo: Pete Woodhead

Emmanuelle Lainé

Vit et travaille entre Marseille et Bruxelles.
Website
Biographie
Emmanuelle Lainé (née en 1973 à Paris) est diplômée de l’Ecole Nationale Supérieure des Beaux-Arts, Paris.

S’appuyant sur la spécificité de chaque contexte d’exposition, Emmanuelle Lainé dispose des ressources mobilières et immobilières de l’institution qui l’invite, dans le but d’offrir une « méthode des lieux » comme interface entre l’espace, l’œuvre et le public. Ces installations immersives d’objets et de films sont mises en abimes par de grandes images numériques, d’une haute définition, collées à même les murs de l’espace d’exposition.

Son travail a été récemment présenté, lors d’expositions personnelles à La Hayward Gallery, Londres (2018), au FRAC Champagne-Ardennes (2018), au Palais de Tokyo (2017) et BétonSalon, Paris (2017), à la Villa Arson, Nice (2016), MOTInternational Gallery, Brussels (2015), IFAL, Mexico City (2015), C-o-m-p-o-s-i-t-e, Brussels (2014) et la  Fondation d’Entreprise Ricard, Paris (2014).

Elle expose également lors d’expositions collectives parmi lesquelles: « The Publicness of the art center » Mito Art Tower, Japan (2019), ) ; « Irony comes from a vanishing point », Stereo Gallery, Varsovie (2016) ; « Groupe Mobile »,Villa Vassilieff, Paris (2016) ; « TRUST », GL Strand, Copenhague (2015) ; « La vie Moderne »,  Biennale de Lyon (2015) ; « Diversi Muri », Istituto Svizzero, Rome (2014) ; « Six Possibilities for a Sculpture », La Loge, Brussels (2013).

Galerie Photos
Emmanuelle Lainé, Where the Rubber of Ourselves Meets the Road of the Wider World  (2017), photographie.
Emmanuelle Lainé, Le plaisir dans la confusion des frontières, vue de l'exposition, photo : André Morin.
Emmanuelle Lainé, Le plaisir dans la confusion des frontières, vue de l'exposition, photo : André Morin.

Les dernières activités de Emmanuelle Lainé à la fondation

Textworks