Stéphanie Moisdon

Vit et travaille à Paris.
Stéphanie Moisdon
Stéphanie Moisdon est critique d'art, curatrice indépendante et éditrice en chef avec Eric Troncy de la revue d'art contemporain FROG.

Elle est également co-directrice et curatrice associée du Consortium à Dijon. Elle est à la tête du Master d’art visuel de l’Ecole cantonale d’art de Lausanne (ECAL), en Suisse.
Après des études en Sémiologie et Esthétique, elle a travaillé au département vidéo et nouveaux médias du Centre Georges Pompidou. Il y a dirigé l’édition du catalogue de la collection vidéo et a coordonné le programme annuel pour la jeune créativité. En 1994, elle fonde le bvd (bureau des vidéos) avec Nicolas Trembley, est une structure d’édition, de diffusion et de production d’œuvres vidéo d’artistes contemporains.

Elle a été commissaire de plusieurs expositions, notamment X/Y au Centre Georges Pompidou (1994), Autoreverse au Magasin Centre National d’Art Contemporain à Grenoble (1996), XN 99 à l’Espace des Arts, Châlon-sur-Saône, avec Hans Ulrich Obrist (1999), ZAC au Musée d’art Moderne de la Ville de Paris (1999) avec Nicolas Trembley, Présumés innoncents, l’art et l’enfance au CAPC Musée d’Art Contemporain de Bordeaux (2000) et plus récemment elle a co-curaté Manifesta 4, la Biennale Européenne à Francfort (2002), Before the End au Consortium à Dijon (2004) avec Olivier Mosset, Genesis Sculpture au domaine Pommery à Reims (2004), la Biennale de Lyon (2007) avec Hans Ulrich Obrist, The World as Will and Wallpaper (from Michel Houellebecq) au Consortium à Dijon (2012), 1984-1999. La Décennie, au Centre Pompidou Metz (2014) avec Dominique Gonzalez Foerster, Richard Hawkins et John Armleder au Consortium à Dijon (2014), Sturtevant Sturtevant au musée la Madre à Naples (2015).

Depuis 2006, elle dirige l’école expérimental L’école de Stéphanie à la Triennale de Paris La force de l’art, Grand Palais (2006), Artissima, Turin (2008), La Biennale de sculptures Utopics à Bienn, Suisse (2009) et au Kunst-Werke de Berlin (2010). Elle a été responsable pour le programme mensuel Prospect au Centre National de la Photographie, Paris, depuis 1997. Elle a commissarié et organisé un espace transversal entre art et cinéma pour la compagnie de production et de diffusion MK2.

Elle a été professeure à l’Université Paris III de 1995 à 1999. Elle a obtenu un Post Diplôme à l’Ecole des Beaux-Arts de Nantes (2000-2001). Elle a écrit des essais et des textes monographies pour différents catalogues d’expositions, notamment Dominique Gonzalez FoersterRegion Centrale (Editions Hazan), Jean-Luc Verna, Les Roches Noires (Editions Flammarion). Elle a publié une anthologie de ses écrits théoriques Stéphanie Moisdon (Presses du réel/JRP-Ringier, 2009). Elle est rédactrice en chef du magazine de mode Self Service et contribue régulièrement pour plusieurs magazines, tels que art pressBeaux Arts MagazinePurpleTechnikart.

Les dernières activités de Stéphanie Moisdon à la fondation